Laurent Michel

Doctorant (Directrice : Raphaële MILJKOVITCH)
laurentmichel3@gmail.com
 
Intérêts scientifiques : attachement, adolescence, protection de l’enfance, maltraitance, fonction réflexive.
 
Thématiques de recherche  : Mon intérêt se porte sur la notion d’attachement dans le champ de la protection de l’enfance, et tout particulièrement dans les situations de placement (en Maison d’Enfants à Caractère Social (MECS) ou famille d’accueil). Les enfants et adolescents accueillis dans ces structures ont été victimes de maltraitance, de négligence et de carences éducatives. Ils ont généralement connu un environnement précoce peu favorable à l’établissement de liens d’attachement sécures avec leurs parents. Ces troubles des liens primaires ont diverses conséquences développementales. En particulier sur les capacités de mentalisation qui peut être « définie comme la capacité à comprendre son propre comportement et celui de l’autre en termes d’états mentaux sous-jacents » (Tereno, Atger, & Bekhechi, 2009). Je m’intéresse à l’impacte que peuvent avoir les mesures de placement, en particulier au niveau des changements d’environnement et de figures d’attachements alternatives qu’elles offrent aux sujets.